Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

50 Lecteurs en liberté (Infos/Inscriptions)

Le 23 octobre de 11h00 à 19h00

Action collective événementielle pour la lecture. Proposée par le Théâtre de L’Echappée (Laval)

Rencontres / Formations / Production

Point de départ et Ambition
L’expérience de la lecture devant un public est, à de rares exceptions, restreinte à de petits effectifs.
C’est comme ça, et c’est bien dommage. Le Théâtre de L’Echappée propose une action collective de mise en valeur de la lecture.

La proposition
Sans rompre avec ce rapport à l’intime, l’Echappée propose une action d’envergure qui impliquerait 50 lecteurs/lectrices (des professionnel(le)s et des amateur(e)s mis en scène dans un espace choisi et permettant au visiteur-spectateur de se promener au cœur de ces lecteurs pour profiter ainsi de
lectures diverses et travaillées de textes courts (3 minutes).

Les étapes
– Le recensement de 50 personnes minimum – les lecteurs – (public majeur), auxquels s’ajouteront dans un second temps des personnes qui participeront en tant que « guides » lors de l’événement lui-même.
– La formation adaptée au projet : travail technique, choix d’un texte – 3 minutes maxi – Recherche d’interprétation pour chaque texte, de costumes, d’accessoires.
– Les répétitions : techniques dans un premier temps et par groupe, puis adaptées aux textes, aux personnes, à l’objectif. Mise en commun du travail à mesure.
– La première présentation au public sera le 1er mai 2020 (l’engagement sur le projet inclus la date choisie pour la présentation).
– D’autres lectures sur des thèmes à chaque fois différents pourraient être réalisées selon
l’envie, les possibilités, les commandes spécifiques…

Le parti pris, la mise en place
– Mettre en place, mettre en scène un événement dans la ville – d’extérieur ou d’intérieur – qui valorise la lecture par son aspect ludique et scénographique.
– On imaginera des postures de lecture peu orthodoxes, en fonction du lieu ou des éléments du lieu (et des accessoires apportés) – le texte lu n’étant pas posé sur un pupitre -. Lire avec des jumelles, lire en trottinette… Les textes étant courts – certains lecteurs pourront apprendre leur texte et jouer à lire… Ces conditions donneront visuellement quelque chose d’inattendu dans une mise en espace travaillée et sans dénaturer la lecture elle-même.

– Pour ce qui est des textes, il y aura un choix de fait entre des textes choisis en commun (romans, poésies, essais, théâtre…). Mais aussi, par exemple, un choix de textes qui serait constitué par les 3 premières minutes de lecture de romans connus…

– Dans le décor peuplé de 50 lecteurs, le visiteur-auditeur pourra circuler librement. Des endroits pour s’asseoir lui seront ménagés.

– Un espace lecture à haute voix avec un choix de textes sera à la disposition du promeneur : il pourra lire à son tour.

– Le visiteur-auditeur pourra aussi être guidé dans l’espace par une personne liée au projet.
– Selon les possibilités, il sera accompagné pour un parcours sensible – les yeux bandés – Un fléchage au sol permettra d’offrir un parcours conseillé.

La présentation
– Elle occupe un espace choisi dans la ville qui est un lieu ouvert et fréquenté (jardin public, place de la gare, place de quartier…) mais dans lequel on peut se faire entendre sans avoir à sonoriser tout le monde.
– Elle pourra se faire aussi dans un espace couvert.
– Elle est étudiée en fonction du lieu choisi qui devient le lieu de la mise en scène (ce qui implique une complicité avec le responsable du lieu).
– Chaque lecteur dispose d’un minimum d’espace pour qu’on puisse l’écouter tranquillement, sans être gêné par les autres lecteurs qui pourront lire en même temps que lui.
– Le texte de trois minutes pourra être repris par le lecteur autant que nécessaire au bon
déroulement de la séance.
– Elle peut prendre place dans un contexte événementiel (Festivals, manifestations diverses…) et être adaptée en fonction d’un thème en complicité active avec les organisateurs de ces événements.
– Chaque lecteur lit dans un espace défini par la mise en scène, mais on peut très bien
imaginer un chamboulement ou du moins une transformation complète de l’image à un moment donné.
– Des choix vestimentaires seront faits et des accessoires simples (transportables par chaque lecteur) seront choisis.
– Elle est annoncée ou non.

Modalités
– Les professionnels de L’Echappée encadrent toute l’action.
– Le lecteur s’engage à suivre toute l’évolution du projet et bien sûr à être présent le jour de la présentation.
– Il y aura un coût modique de participation (20 euros).
– Les répétitions se feront au Théâtre de L’Echappée, mais elles pourront aussi – pour des raisons pratiques ou d’intérêt pour le développement du projet – avoir lieu dans d’autres espaces.
– Des repérages sur le lieu choisi seront organisés.

Démarche
– La proposition est rendue publique début octobre 2019 pour un objectif de présentation en mai 2020.
– Tous les partenaires locaux, départementaux, régionaux, publics et privés ayant un lien avec la lecture seront informés du projet fin septembre, et bien sûr il leur sera proposé de participer à l’opération.

– L’action sera relayée sur les réseaux sociaux par la Cie et rentrera dans sa stratégie globale de communication.

Equipe de réalisation

– Responsable du projet et mise en scène François Béchu
– Travail gestuel et chorégraphique Claudine Orvain et Léa Béchu
Régisseur général Simon Demeslay

Détails

Date :
Le 23 octobre
Heure :
11h00 à 19h00