Imaginons !

POUR UN RENOUVEAU ARTISTIQUE (On s’y met ?)

Imaginons une cohérence quant à la fermeture des lieux de Culture !
Imaginons face au NON de la fermeture, la construction d’un OUI de l’ouverture !
Imaginons une mise en scène, mais en rues et venelles, en villes, en quartiers, en places, en chemins, en campagne !
Imaginons dehors les créateurs, ceux du spectacle vivant, tous les autres, et les spectateurs !
Imaginons les programmations maintenues, les festivals maintenus, mais les équipes artistiques réinventant dehors une prestation inspirée ou non de ce qu’elles auraient dû présenter !
Imaginons une vedette dans la rue, invitant sur son énorme cachet d’autres artistes et créant comme les autres équipes « un geste artistique » !
Imaginons que les gens soient heureux de sortir de chez eux pour aller voir des artistes !
Imaginons une météo anecdotique et des files mieux tissées, plus causantes que celles qu’on voit au marché !
Imaginons que les abonnés des saisons culturelles n’aient plus besoin d’être remboursés, que les badauds de l’hiver mettent -en conscience- des euros dans le chapeau !
Imaginons les personnels des théâtres -en conscience-, s’activant à mettre en place ces événements réguliers !
Imaginons des artistes jouant -en conscience-, s’exprimant, inventant des images devant les lieux fermés, mais aussi devant les pharmacies, les librairies et autres lieux !…
Imaginons un renouveau de la présence artistique !
Imaginons le bonheur de l’art partagé au-delà de 20h, la nuit rêvée, l’envie de ressortir, de se retrouver, la sensation d’un renouveau !…

11 décembre 2020.

François Béchu